dimanche 13 septembre 2015

Rabattre les mailles au tricot

Bonjour les petites chouettes,

En ce temps vraiment très pluvieux, je vais vous montrer comment on rabat les mailles en tricot.

On rabat les mailles pour terminer un ouvrage en tricot.





Je vous conseille de les rabattre de manière "souple" afin d'éviter que la fin de votre tricot ne soit de la même largeur que le reste et que cela "tire".

Rabattre souplement signifie: "ne pas trop tirer sur les fils" pour les serrer.

On peut rabattre des mailles endroit et des mailles envers. La procédure est à peu près la même.

La méthodologie est la suivante:

Pour débuter, on tricote deux mailles à l'endroit ou à l'envers. Vous avez donc deux mailles fraichement tricotées sur votre aiguille droite. Piquez votre aiguille gauche dans la maille la plus à droite de votre aiguille droite et passez  la par dessus la deuxième maille et par dessus le pointe de l'aiguille droite. Il ne vous reste donc plus qu'une maille sur l'aiguille droite.
Continuez ainsi, en tricotant une maille et en passant  la maille la plus à droite par dessus jusqu'à la fin du rang.

Vous avez plus qu'une maille sur l'aiguille de droite?
Tirez la boucle, retirez l'aiguilles, coupez le fil et passez le dans a boucle puis tirez.

Tirez sur la dernière boucle


Passez le fil dans la boucle
Serrez le noeud


La petite vidéo ci dessous vous montre comment rabattre les mailles à l'endroit:
Attention pour visionner les vidéos il faut utiliser un navigateur tel qu'internet explorer....(ne me demandez pas pourquoi).



video

Et voila vous avez presque toutes les techniques nécessaires pour réaliser un ouvrage simple.

Entrainez-vous afin que le mouvement vous paraisse tout à fait naturel.

A bientôt






 On rabat également les mailles pour effectuer des diminutions pour les emmanchures. Dans ce cas, il s'agit de rabattre le nombre de maille mentionnez dans les explications puis de continuer à tricoter la suite.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à faire partager vos expériences. On en a toutes besoin!